Bars

Les Bars Lounge qui servent de l’alcool dans une ambiance festive et un cadre musical authentique sont nombreux à Rabat Agdal. Nous avons sélectionné ici pour vous ce que nous pensons êtres les meilleurs bars de Rabat Agdal pour passer un moment entre amis.

Vous cherchez un bar ? Alors ne cherchez plus ! Voici notre liste des meilleurs bars à Rabat Agdal.

Numéro 1 : TORO LOCO

Élu par notre équipe : Meilleur Bar Lounge de Rabat Agdal, découvrez tous les prix et tous les services que TORO LOCO peut vous fournir sur la page suivante : https://rabat-agdal.com/toro-loco/

Numéro 2 : L’UPSTAIRS

En deuxième position des meilleurs Bars Lounge à Rabat Agdal, voici L’UPSTAIRS. Découvrez tous les prix et les services que L’UPSTAIRS peut vous proposer sur la page suivante : https://rabat-agdal.com/lupstairs/

Numéro 3 : BARRIO LATINO

En troisième position des meilleurs Bar Lounge à Rabat Agdal, voici le très réputé BARRIO LATINO. Découvrez tous ce que BARIO LATINO peut vous proposer dans son Bar Lounge de Rabat Agdal sur la page suivante : https://arribat-center.net/barrio-latino/


15 erreurs à ne pas faire quand vous buvez de l’alcool à Rabat Agdal :

La gueule de bois, c’est quand une quantité trop importante d’alcool entre dans le sang et remonte jusqu’au cerveau, entraînant un pic de votre taux d’alcoolémie (TA). Cet alcool se métabolise en sous-produits toxiques qui contribuent à différentes choses, comme la déshydratation, l’inflammation des tissus, des irritations intestinales, un déséquilibre électrolytique et une glycémie faible, ce qui se traduit par une douloureuse gueule de bois le lendemain, quand votre TA revient à zéro.

«Pour éviter la gueule de bois, il faut bien sûr comprendre quelles habitudes en sont la cause et faire le contraire». En gros, ne buvez pas. Mais si vous choisissez tout de même de boire un verre à Rabat Agdal et ne voulez pas que ça finisse en gueule de bois, évitez au moins ces choses :

1. Boire trop vite.

Il faut environ 30 à 60 minutes pour que l’alcool soit absorbé par l’intestin grêle et que le TA atteigne son pic. C’est alors que l’alcool affecte le cerveau. Le corps a besoin d’environ une heure et demie pour assimiler une boisson, boire rapidement engendrera donc un pic du TA très tôt et la gueule de bois durera très longtemps. Donc si vous ne donnez pas à votre corps ou à votre cerveau le temps de ressentir les effets de l’alcool avant que le prochain cocktail soit servi, vous pourriez prendre la mauvaise décision (celle de boire plus), ce qui engendrera perte de conscience et déshydratation.

Faites plutôt ceci: espacez vos boissons et sirotez-les pour que votre TA n’augmente pas trop. Cela ne va pas forcément vous épargner la gueule de bois, mais vous serez sûrement moins ivre.

2. Sortir et se coucher super tard.

Veiller jusqu’à deux heures du matin n’est pas grave en soi si le lendemain, vous ne travaillez pas et pouvez dormir toute la journée. Le problème, c’est que l’alcool affecte à la fois la qualité et la quantité du sommeil. «L’alcool vous fait croire que vous dormez mieux parce que vous vous endormez un peu plus vite, mais en réalité, le sommeil sera perturbé et ne sera pas réparateur». Vous aurez plus de chances de vous réveiller tôt en vous sentant mal et sans pouvoir vous rendormir.

Faites plutôt ceci: n’oubliez pas que vous serez totalement vanné demain, et que ce sera encore pire si vous veillez tard. Partir avant la dernière tournée serait judicieux.

3. Boire à jeun.

Des études ont montré que le TA pouvait être augmenté de 30% en buvant à jeun. De plus, l’alcool irrite les parois de l’estomac en augmentant son acidité, et c’est pourquoi vous pouvez vous sentir ballonné-e ou nauséeux pendant une gueule de bois. Donc si vous buvez sans manger, cette irritation sera encore pire.

Faites plutôt ceci: mangez un bon repas quand vous savez que vous allez boire. Cela protégera votre estomac des irritations et abaissera la vitesse à laquelle l’alcool sera digéré et absorbé par le sang dans l’intestin grêle.

4. Commander une tonne de boissons ou sodas sucrés.

Le sucre n’altère pas le taux d’alcool dans le sang, mais il peut aggraver votre gueule de bois en contribuant aux problèmes d’estomac et en faisant monter en flèche votre glycémie. «Vous ne mangez pas six parts de gâteau parce que vous savez que votre estomac en souffrira, mais par contre, vous allez boire six verres contenant le même taux de sucre».

Faites plutôt ceci: faites attention à la quantité de sucre contenue dans vos sodas et vos boissons, surtout si ce sont des cocktails pré-mélangés. Privilégiez les boissons sucrées avec plus d’eau et moins de sucre, car elles hydratent plus.

5. Ne pas vous alimenter pendant toute la nuit.

Si vous buvez sur une longue période de temps, tout ce que vous aurez mangé avant finira par être digéré et n’absorbera plus l’alcool, votre estomac finissant par être à nouveau vide.

Faites plutôt ceci: Le meilleur scénario est de manger un repas suffisamment copieux mais pas trop, puis de boire un verre d’eau et de grignoter un peu entre chaque boisson alcoolisée pour que l’absorption de l’alcool par l’intestin grêle soit ralentie autant que possible.» Alors emportez un snack avec vous ou retournez régulièrement à la table du buffet lors de votre prochaine fête (de toute façon, c’est là qu’on est le mieux, non?).

6. Vous lancer dans des activités physiques risquées qui se solderont probablement par une douloureuse blessure.

Courir partout toute la nuit en talons, danser pendant quatre heures, se battre avec des amis. Autant de choses que votre corps ne manquera pas de vous rappeler le lendemain matin. L’alcool a un effet inflammatoire sur vos vaisseaux sanguins, vos tissus et vos organes. «L’alcool dans le sang déclenche les mêmes signaux chimiques d’inflammation qui sont libérés quand un tissu est endommagé, ce qui explique pourquoi vous vous sentez globalement malade et courbaturé», affirme notre expert. Une mystérieuse entorse à la cheville ou un énorme hématome vous feront vraiment mal.

Faites plutôt ceci: Allez-y doucement sur l’activité physique ridicule quand vous buvez.

7. Mélanger l’alcool à certains médicaments.

En dehors du fait de peut-être vous faire mourir, mélanger alcool et médicaments peut modifier la façon dont l’alcool affecte votre corps et fortement aggraver la gueule de bois. L’interaction entre médicaments et alcool varie selon le type de traitement pris et les personnes, mais en général, les effets secondaires sont loin d’être agréables. Les anti-douleur, les anti-dépresseurs, les médicaments contre l’anxiété ou les problèmes d’attention, ou encore les anticoagulants (pour ne citer qu’eux) peuvent interagir avec l’alcool et engendrer différents problèmes, comme des saignements gastriques ou des problèmes cardiaques, en passant par une sensation de vertige ou une attitude incohérente.

Faites plutôt ceci: si vous êtes sous traitement, parlez à votre médecin ou à votre pharmacien avant de boire.

8. Ne pas boire assez d’eau en soirée.

L’alcool est diurétique, et c’est pour cela qu’il nous fait tant uriner. «Vous pouvez éliminer jusqu’à un litre d’eau en une nuit de beuverie.» Le lendemain, vous vous sentirez déshydraté et très mal.

Faites plutôt ceci: même si vous projetez de boire toute une bouteille d’eau avant d’aller au lit, n’oubliez pas de boire aussi un peu d’eau entre vos mojitos. Cela aidera à abaisser le pic de votre TA et la force avec laquelle l’alcool affecte le cerveau, d’après notre expert, ce qui pourra réduire la sévérité de votre gueule de bois.


Accès aux commerçants de Rabat Agdal

Cette page est éditée par le Réseau Linkium.  En effet, Réseau Linkum gère les pages internet et facebook pour toutes les zones commerciales et centres commerciaux du Maroc.

Vous avez également un magasin ? Alors, faîtes vous connaître !
Vérifiez donc sans attendre que vous faîtes partie du Réseau Linkium.
Contactez-nous

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close